Représentations dans le monde anglophone

La revue électronique du CEMRA

 

Accueil > Numéros > Tous les numéros

Tous les numéros

Horizons

Novembre 2011



Résumé :

Textes réunis par Catherine Delmas (Université Stendhal - Grenoble 3) et Isabelle Gadoin (Université de Poitiers)

Les articles de ce numéro de novembre 2011 de la revue Représentations, qui s’interrogent sur la notion et la structure d’horizon, sont issus pour la plupart des communications effectuées lors du 50e congrès de la SAES à l’Université de Lille 3 dans le cadre de l’atelier Anglorient – SELVA (Société d’étude de la littérature de voyage anglophone).

L’horizon, construit par le regard mais qui tend vers l’infini, est à la fois limite et ligne de fuite, promesse et clôture, prolongement de soi ou écart, mirage et chimère. Il est ce qui guide le voyageur, aiguise sa curiosité, sa soif d’aventure, de dépassement de soi ou de transcendance dans les déserts du Moyen Orient, les steppes de l’Asie centrale, l’Océan indien ou le Pacifique. « Tout horizon est fabuleux », « tout paysage perçu est déjà doublé d’un paysage imaginaire » écrit Michel Collot dans L’Horizon fabuleux (1988) et il invite à l’exotisme, à la projection fantasmatique, à la découverte de l’altérité ou au voyage intérieur. A l’horizon des possibles, pour reprendre l’expression de Jankélévitch, s’inscrit le désir, toujours
renouvelé, se tisse notre relation au monde et s’écrit « la fable du monde ». Sa fonction imaginaire et poïétique, illimitée, est néanmoins délimitée par l’horizon d’attente du voyageur et du lecteur, et la « bibliothèque » (Jean Viviès, Christine Montalbetti) qui construit notre regard culturel et notre perception du monde.



Contributeurs :

Sommaire

Avant propos, Catherine Delmas, Université Stendhal-Grenoble3

Jean-Stéphane Massiani, Université de Provence

Dans le sillage de Wallis et Bougainville : Cook à Tahiti

Stéphanie Gourdon, Université Lyon2

Le voyage de Mary Wollstonecraft en Scandinavie : un horizon entre
espoir et déception

Anne Dromart, Université de Lyon 3, CNRS, UMR LIRE 5611

« [A]lone, circumscribed by the boundless ocean… » : l’horizon des héros
de Defoe

Michel Morel, Université de Nancy 2

The Mysteries of Udolpho  : le voyage italien ou le ‘sublime’ exorcisé

Ruth Menzies, Université de Provence, Aix-Marseille I

Children’s versions of Gulliver’s Travels and the question of horizons of expectation : from biting satire to exciting adventure story

Otilia Bardet, Université de Limoges

Une leçon de « différence » : la notion d’horizon chez les écrivains voyageurs imaginés par V. S. Naipaul

Colette Selles, Université de Toulouse 2, UTM, CAS

« Horizons » dans Wanting de Richard Flanagan

Iside Costantini - Université de Bretagne Occidentale – Brest

Espérances et désillusions des premiers rédacteurs de presse
anglophone d’après An Insular Possession, de Timothy Mo

Flavien Bardet, Université Michel de Montaigne Bordeaux III

La géopolitique impériale à l’horizon du XXe siècle ou de
l’instrumentalisation des peurs en Europe

Maggy Hary, Université Paris-Diderot

Les Britanniques en Terre sainte (1917-1948) : La Bible comme horizon

Retour accueil Imprimer la page Retour haut de page